Vous êtes ici : Version françaiseActualités

Journée d'étude de LÉA "Les jardins nourriciers urbains, XVIIIe – XXIe siècles"


LÉA conduit un programme de recherche sur les modalités de l'approvisionnement alimentaire régional et les habitudes alimentaires, du XVIIIè s. à nos jours (ARETHA).

Jardins collectifs, solidaires, de quartier ou partagés, sur les toits et dans les cours en lasagna-beds, militantisme des locavores et compostage collectif des déchets organiques, patrimonialisation des jardins ouvriers et création de liens sociaux, le jardin potager semble bien avoir été ré-enchanté en ce début de nouveau millénaire dans les villes occidentales. Entre éco-citoyenneté, développement durable et redécouverte des circuits courts d’approvisionnement, le potager s’inscrit-il dans une nouvelle manière de penser le fait urbain ? Bien loin de n’être qu’un espace de production, le potager idéalisé par les citadins ne demeure-t-il pas avant tout un espace compensatoire opposé au marché, aux peurs alimentaires et aux difficultés socio-économiques? Exception faite de certaines techniques horticoles mises en œuvre, ces jardins nourriciers urbains sont-ils si différents de leurs ancêtres d’avant la parenthèse «potager-cide» des Trente Glorieuses ? Cette journée d’étude interrogera sur la longue durée, du XVIIIe au XXIe siècle, la place du jardin nourricier dans le paysage urbain occidental selon des logiques politique, sociale et économique, mais également juridique, environnementaliste et patrimoniale.

Programme :

  • MATIN :

Florent QUELLIER, université de Tours
"Le jardin potager comme trait d’urbanité au XVIIIe siècle" 
Télécharger le power point de sa présentation

Susan TAYLOR-LEDUC, Parsons, Paris
"The Garden in the City : les maraîchers in Nineteenth Century Paris"
Télécharger le power point de sa présentation

Béatrice CABEDOCE, Conseil général du Val-d'Oise
"Promouvoir l’autoconsommation familiale : les jardins ouvriers urbains au XXe siècle"

Chantal DAUCHEZ, université de Tours
"Du jardin ouvrier au jardin partagé, approche historique et juridique"

  • APRÈS-MIDI :

Catherine MOUGENOT et Lucienne STRIVAY, université de Liège
"Entre garenne et industrie, les lapins d’arrière cours"

Séverine GOJARD, Ivry INRA, et Géraldine FARGES, Université de Bourgogne
"Jardinage populaire, pratiques écologiques et affirmation de soi dans les potagers urbains. Région parisienne (fin XXe – début XXIe s.)"
Télécharger le power point de leur présentation

Pascale SCHEROMM, INRA, agro-campus Montpellier
"L’agriculture urbaine à Montpellier : espaces et pratiques des citadins"
Télécharger le power point de sa présentation

Télécharger le programme

Contact scientifique LÉA : Florent QUELLIER

Le programme ARETHA est financé par la Région Centre.