Vous êtes ici : Version françaiseActualités

Colloque international de la chaire UNESCO "Foodways and Heritage"

 
  • L'International Conference on Foodways and Heritage. A perspective of Safeguarding the Intangible Cultural Heritage (3-5 janvier 2013) a rassemblé 33 participants et 7 présidents de panels. Les participants venaient d'Asie (26 participants, de Hong-Kong, Macau, PRC, Japon, Taiwan, Inde), des États-Unis (6), de France (5), du Maroc (1), d'Israel (1), d'Australie (1), distribués en 6 panels et une session spéciale de la Chaire Unesco.
 
  • L'origine géographique et institutionnelle des différents communicants permet de relever la présence de l'EA 6294-LÉA avec les exposés d'Isabelle BIANQUIS (Eating Patterns, Mixings and Crossbreeding: Between rural and urban areas, between heritage and external influences), Florent QUELLIER (The Fabrication of the Renowned French Cuisine, 17th-18th Centuries) et les présidences de séances assurées par Marc de FERRIÈRE le VAYER (Unesco Project Roundtable) et Jean-Pierre WILLIOT (How Foodways is considered Intangible Heritage ?).
 
  • Cette participation s'inscrit dans la valorisation de la Chaire Unesco "Sauvegarde et valorisation des patrimoines culturels alimentaires" dont la coorganisation du colloque a été partagée avec Sidney CHEUNG (The Chinese University of Honk-Kong). Au titre de la Chaire Unesco sont intervenus, outre les membres de LÉA, Sidney CHEUNG et Mohammed HOUBBAIDA (Ibn Tofail University, Kenitra).
 
  • Les approches essentielles de cette conférence internationale ont permis d'aborder les formes culinaires et leur transmission, la spécificité de la valorisation de produits alimentaires dans une aire culturelle donnée, les processus de construction et de patrimonialisation du fait alimentaire à travers le monde. Les thématiques présentées s'inscrivaient dans une double logique des axes de recherche de LÉA : les sociabilités associées aux pratiques alimentaires ; l'intégration des approches culturelles dans la dynamique des chaînes alimentaires. Cette participation dans un colloque très interdisciplinaire confirme dès la seconde année d'exercice l'implication de LÉA dans une stratégie de construction scientifique qui privilégie le croisement disciplinaire en sciences humaines et sociales.

Quelques photos

 
Photo de gauche : I. BIANQUIS, F. QUELLIER, A. MONTHÉ-LOPEZ, S. CHEUNG, M. de FERRIÈRE le VAYER, M. HOUBBAIDA, JP. WILLIOT
Crédits photos : JP. WILLIOT