Résumé

Pour une approche patrimoniale des zones écologiques réservoir dans l'écosystème viticole

Ce projet, soutenu par la MSH Val de Loire, propose d’étudier les zones écologiques réservoirs (ZER : rangs de vigne enherbés, tournières, pierriers, bandes fleuries et haies favorables à la faune auxiliaire) au sein d’un écosystème viticole (Sancerre), selon une approche patrimoniale (cartographie, édition d’une plaquette) afin de renforcer leur sauvegarde, valoriser leur histoire et favoriser leur réintroduction. Le rôle des ZER comme siège d’une biodiversité fonctionnelle pour la régulation naturelle des ravageurs de la vigne est désormais bien établi et une réflexion s’est engagée sur leur valeur esthétique dans les paysages viticoles. Toutefois, les vignobles ont bien souvent connu, au cours des dernières décennies des remembrements, rendus nécessaire par la mécanisation et le triomphe de la monoculture, et les ZER n’occupent plus qu’une place marginale. Dans ce contexte, la commune de Sancerre fait figure d’exception, conservant un parcellaire dont les grandes lignes remontent à l’Ancien Régime. Les ZER du secteur étudié (Chavignol), véritable « fossile paysager », permettront ainsi une valorisation croisée inédite d’un patrimoine naturel, culturel et paysager négligé et menacé.

Dates-clé