Accès direct au contenu


Version française > Programmes > Programmes financés sur appels à projets

Programme DÉBITS DE BOISSONS

Résumé

S’enivrer dans les débits de boissons dans la France au 18ème siècle

L’objectif de cette recherche est de répondre à quatre questionnements. Avec quoi s’enivrer et dans quelles quantités ? Pourquoi s’enivrer dans un débit de boissons ? Comment cette ivresse publique est-elle perçue par la société et par les autorités ? Quelle est la typologie de l’ivresse dans ces débits de boissons (sexe, âge, activités professionnelles…) ? Des sources judiciaires seront consultées aux Archives Municipales et Départementales de Nantes et de Vannes. D’autres lieux de recherches pourront aussi être envisagés en fonction du temps disponible.
Une attention particulière sera portée à l’ivresse des jeunes en Bretagne au 18e siècle afin de vérifier si un lien est envisageable entre les pratiques du passé et la culture de l’ivresse des jeunes Bretons d’aujourd’hui. Notre recherche s’inscrit dans un projet plus large : écrire dans les prochaines années un ouvrage de synthèse sur les débits de boissons dans la France moderne (cabarets, tavernes, hôtelleries, cafés). Ce livre permettrait de comparer les résultats français avec ceux mis en évidence par d’autres chercheurs étrangers sur les débits de boissons des espaces britanniques ou d’Europe centrale.

Dates-clé

 

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Financeur

Partenaires

- EA 6294, L’Équipe Alimentation (LÉA), Université François-Rabelais de Tours (porteur)

Durée

2012

Responsable scientifique LÉA

Retour au site institutionnel