Accès direct au contenu


Version française > Membres

VAN INGELGEM Gaëlle

Doctorante en histoire

Sous la direction de Jean-Pierre WILLIOT

Doctorat en cours

Se restaurer dans les quartiers de gare bruxellois (1835-1955) : Innovations, identités, échanges. 

Statut de la thèse :  

Description du sujet :
Cette recherche doctorale s’attache à saisir les effets du transport en chemins de fer sur les modes de consommation alimentaires en empruntant la voie originale de l’analyse de l’offre de restauration des quartiers de gare. Cette relation entre le train et la ville est étudiée au sein d’un cadre urbain spécifique, à savoir Bruxelles, dans une perspective diachronique (du temps de l’implantation des premières gares jusqu’au milieu du XXe siècle) et synchronique (au travers des quartiers des gares du Nord et du Midi, de la gare du Luxembourg et des petites gares locales). Le choix de Bruxelles se justifie par le caractère cosmopolite et international joué de tout temps par la ville ; siège du pouvoir politique, économique et culturel du pays, point nodal du réseau ferré belge, Bruxelles attira dans son giron une foule bigarrée pouvant atteindre aisément la capitale grâce à un réseau ferré dense et sophistiqué. Dès lors, nous considérons que les quartiers de gare bruxellois constituent des espaces privilégiés pour analyser les dynamiques en jeu dans la création des cultures alimentaires. Les diverses formes de restauration hors foyer proposées dans les gares bruxelloises (les buffets, les grills, cafés-bars, etc.) et aux alentours (les restaurants, les cafés, les hôtels, les cabarets, les échoppes ambulantes, etc.) sont envisagées dans leur dimension spatiale, matérielle et socioculturelle afin de comprendre comment l’arrivée du chemin de fer en ville a pu modifier les pratiques de restauration, mais aussi participer à la promotion et à la construction de spécialités alimentaires locales, régionales, nationales et internationales.

Date d'inscription :
Juin 2014 

Communications récentes

- “Une alternative alimentaire : la vente ambulante dans les quartiers de gare à Bruxelles (1835-1955)”, Session 23 Street Food : A Socio-Economic Insight Into Early Modern and Modern Cities, papier présenté à la Deuxième conférence internationale d’histoire et des cultures de l’alimentation organisée par l’IEHCA et l’Université François-Rabelais de Tours, Tours, 26-27 Mai 2016.

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Coordonnées

Tel : +32 473278040
Courriel : gvingelg@ulb.ac.be 

À télécharger

Retour au site institutionnel