Accès direct au contenu


Version française > Membres

MOTTE-FLORAC Marie Élisabeth

Doctorante en anthropologie

Sous la direction d'Isabelle BIANQUIS

Doctorat en cours

Les odeurs, nourriture des dieux, thérapeutique des hommes. Contribution à la question transdisciplinaire des relations entre olfaction, alimentation et thérapeutique à travers l’exemple de la limpia, pratique du patrimoine thérapeutique mexicain.

Description du sujet :
La limpia (« nettoyage » en espagnol) est une pratique thérapeutique traditionnelle qui consiste à « balayer » le corps d’un malade, avec un « bouquet » de plantes aromatiques, dans le triple but de poser un diagnostic, de traiter la personne souffrante en la débarrassant des entités génératrices du mal-maladie-malheur dont elle souffre, et  enfin d’établir un pronostic. Omniprésente au Mexique, cette pratique prend les formes les plus diverses pour s’adapter aux contextes culturels, linguistiques, sociaux et religieux des sociétés locales (pour la plupart de tradition orale), des populations métisses rurales et urbaines, des classes sociales et appartenances religieuses les plus diverses, et même pour être intégrée à des circuits touristiques.  Paradoxalement, c’est à partir de cette pratique qui ne requiert pas d’ingestion de remède, que sera reconsidérée la relation alimentation - thérapeutique.

Une analyse détaillée de la limpia permet d’aborder la place que cette pratique accorde aux odeurs et la façon dont elle les utilise. Dénomination de la pratique, indications thérapeutiques, objectifs, praticiens, formes de réalisations, actes pratiqués, « agents nettoyants » utilisés, sont autant de sources de compréhension de la façon dont le Mexicain a envisagé et envisage encore les odeurs.

L’analyse des « bouquets de limpia » – composés essentiellement de plantes aromatiques où les espèces condimentaires d’origine méditerranéenne dominent – et des produits alimentaires qui le remplacent parfois, permet de reconsidérer les liens étroits qui mêlent alimentation et thérapeutique.

Entre nourriture des dieux et thérapeutique des hommes, ces odeurs sont un

Ces liens – aussi anciens que l’apparition de l’homme sur terre comme en témoignent les travaux de zoopharmacologie–  ont été étudiés depuis plusieurs millénaires par les médecins dont les actuels néologismes  (alicaments, médicaliments) et (re)découvertes sont en permanence relayés par les médias. Toutefois  focaliser l’attention sur le seul objet alimentaire et ses effets bienfaisants reviendrait à user d’une synecdoque dangereuse réduisant l’alimentation à l’aliment et la thérapeutique au médicament et donc à définir implicitement la relation alimentation — thérapeutique comme une gémellité siamoise. Il convient d’élargir l’étude à d’autres approches de l’usage des bouquets de limpia pour sonder les autres similitudes et différences entre identité alimentaire et identité thérapeutique. Tous les temps et actes de cette pratique thérapeutique polymorphe et protéiforme sont explorés pour analyser les possibles symbioses et divergences entre usages alimentaires et prescriptions thérapeutiques.

Cette investigation prend en compte d’une part les affections, syndromes et maux traités par les bouquets, dont il est dit pour certains que « la terre a mangé le malade », et d’autre part les actes et modalités de l’utilisation de ces bouquets dans le but d’extraire de l’homme ce qui sera absorbé par les dieux.

Nécessaires pour une pratique aussi ancienne, complexe et répandue, des études synchroniques et diachroniques sont menées conjointement sur trois périodes majeures : (I) la « période précolombienne » qui sera limitée au XVe siècle et au début du XVIe siècle, point culminant du développement de la culture aztèque (ou mexica ou nahua) dans laquelle s’enracinent nombre de représentations et rituels thérapeutiques encore perceptibles dans la limpia, mais aussi temps fort du déclin d’Al-Andalus dont le rôle aura été capital dans l’introduction en Espagne de plantes aromatiques, mais aussi de noms, représentations, utilisations alimentaires et médicinales (lato sensu), qui seront ensuite exportés vers l’Amérique Latine ; (II) la « période coloniale » au cours de laquelle les syncrétismes vont se multiplier sur le territoire mexicain et engendrer des hybrides de toutes natures ; (III) la « période contemporaine » qui voit l’apparition de mutations singulières, à la fois sur le territoire mexicain (où les thérapeutes échangent leurs savoirs avec ceux d’autres pays de l’Amérique hispanophone) et parmi les Chicanos, Mexicains expatriés aux États-Unis.

Date d'inscription :
Novembre 2012


Communications récentes

– 2016, Motte-Florac É., « Les drogues animales du “Traité universel des drogues simples” de Nicolas Lémery et leur devenir », Colloque International, Nicolas Lémery, une révolution en chimie et en pharmacie ? Genèse et postérité d’une œuvre, Lessines, 28 mai 2016
– 2016, Motte-Florac É., « Les animaux médicinaux dans les pharmacopées traditionnelles, populaires, savantes et officielles », 141e congrès national des sociétés historiques et scientifiques L'animal et l'homme, Université de Rouen, 11-16 avril 2016.
– 2015, Motte-Florac É., L'art du bouillon médicinal dans la gastronomie et la thérapeutique françaises des XVIIIe et XIXe siècles, Première Conférence Internationale d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation, Tours, 26-27 mars 2015.
– 2015, Motte-Florac É., Les bouillons médicinaux dans les ouvrages de Nicolas Lémery, un reflet de l’évolution des sciences, Colloque Nicolas Lémery (1645-1715), un savant en son siècle, Paris, Société d’Histoire de la Pharmacie et Club d’Histoire de la Chimie, 18 novembre 2015.
– 2015, Motte-Florac É., At the crossroads of medical, culinary and chemical mastery, the great adventure of a best-seller, the broth cube, Food Heritage and Culinary Practices, International and interdisciplinary symposium, Paris, Université Paris Sorbonne, MNHN, 14-16 octobre 2015.
– 2015, Motte-Florac É., Les atouts nutritionnels et thérapeutiques de l’entomophagie. 53ème Journées d’études de l’Association Française des Diététiciens et Nutritionnistes : À la recherche de la qualité nutritionnelle, 11-13 juin 2015.
– 2015, Motte-Florac É., Les animaux médicinaux de l’apothicairerie de Lodève. Académie des Hauts Cantons, Arts et Belles lettres. Lodève, 16 mai 2015.
– 2014, Motte-Florac É., The goose and academic medicine through the ages, poster, Poster, Colloque Goose meat for Saint Martin’s Day. Cuisine, history and cultural heritage, 7-8 novembre 2014, Museum of King Jan iii’s palace at Wilanów (Poland).
– 2014, Motte-Florac É., Comparaison de quelques conceptions, usages et représentations des odeurs à la fin du XVe siècle dans le centre du Mexique et en Espagne, Communication, Université d’été, Les sens dans l’alimentation, Université François-Rabelais de Tours et Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation, 31 août-7 septembre 2014.
– 2014, Motte-Florac É. & Lupoli R., Les insectes consommés comme aphrodisiaques et les dangers de leur consommation, Journée d’étude, L’entomophagie et les insectes comestibles : ressources traditionnelles et enjeux d’avenir, IRD (IDEEV, Unité IRD-072 et LEGS), Gif-sur-Yvette, 7 mars 2014.
– 2014, Motte-Florac É., Les codes de la communication thérapeutique dans la limpia (Mexique), 139e congrès des Sociétés historiques et scientifiques, Langages et communication. Les formes et les ritualisations de la communication. Nîmes, 5-10 mai 2014.
– 2013, Motte-Florac É., Les drogues animales sélectionnées par Parmentier, Proceedings of the 41st International Congress for the History of Pharmacy, Actes en ligne http://www.shp-asso.org/index.php?PAGE=CONGRES%20ICHP%202013.

– 2013,  Motte-Florac É.,  Lupoli R., Parmentier et les cantharides, Proceedings of the 41st International Congress for the History of Pharmacy, Actes en ligne http://www.shp-asso.org/index.php?PAGE=CONGRES%20ICHP%202013.

– 2013, De l’ail et du piment : variations méditerranéennes, colloque international Fruits et légumes de part et d’autre de la Méditerranée (XVe - XXe siècle), Kénitra (Maroc).

– 2013, Les drogues animales des droguiers de France, un reflet de l’évolution des pharmacopées, Société d’Histoire de la Pharmacie, Paris.

– 2013, La circulation des savoirs thérapeutiques traditionnels : un défi éthique. L’exemple de la limpia au Mexique, Séminaire IRD, Université Paris 1 Sorbonne, Analyser la circulation des savoirs : contributions et méthodes, « Jeux d'échelles, les savoirs embarqués du local au global », IEDES, Paris.

– 2012, Des savoirs locaux aux savoirs savants. Le passage de l’oralité à l’écriture, de l’Antiquité au siècle des Lumières, CEFE, Montpellier.

– 2012, Lexique et nomenclature en ethnoscience,  CEFE, Montpellier.

– 2012, Pascal L., Douay N., Motte-Florac É., Les marchés, témoins de l’évolution de l’agrobiodiversité en Guyane française, 13th Congress of the International Society of Ethnobiology, Session 24, Historical and contemporary changes in importance of food plant use, Montpellier.

– 2012, Nommer l’odeur dans les pharmacopées du Ier au XVIIIe siècle, 13th Congress of the International Society of Ethnobiology, Session 06, Speaking of odors: Mutual understanding in the context of culture contact, Montpellier.

– 2012, Utilisation des insectes médicinaux au cours de l’histoire, entre modes et découvertes scientifiques,  Colloque Les insectes et la santé ; approches interdisciplinaires et interculturelles, Niort.

– 2012, Amangoua J.-L., Motte-Florac É., Saint Sauveur A. de, Les Médicaments Traditionnels Améliorés : réalités et perspectives. L’exemple d’Abidjan (Côte d’Ivoire), 13th Congress of the International Society of Ethnobiology, Session 29, Success and challenges in the development of improved traditional medicines, Montpellier.

– 2012, Houngnon A., Motte-Florac É., Médicaments Traditionnels Améliorés ou jardins botaniques communautaires, quel choix pour le Bénin ?, 13th Congress of the International Society of Ethnobiology, Session 29, Success and challenges in the development of improved traditional medicines, Montpellier.

Pour les travaux plus anciens, voir http://www.praxiling.fr/motte-florac-elisabeth.html


Actions de valorisation de la recherche

Organisation de colloques et congrès
– 2012, Organisation du Colloque Les insectes et la santé ; approches interdisciplinaires et interculturelles, Niort.
– 2012, Co-organisation du 13th Congress of the International Society of Ethnobiology, Montpellier.
– 2012, Organisation (avec N.M. Chaungueu-Guedje) de la Session 29. Success and Challenges in the Development of Improved Traditional Medicines, 13th Congress of the International Society of Ethnobiology, Montpellier.
– 2012, Organisation (avec M. Barkat-Defradas) de la Session 06. Speaking of odors: Mutual understanding in the context of culture contact, 13th Congress of the International Society of Ethnobiology, Montpellier.

Vulgarisation
– 2015, Émission de radio : Les années lumières, Radio Canada : Animaux médecines, documentaire de Chantal Srivastava, 4 octobre 2015.
– 2014, conférence, Animaux, poisons et remèdes. Éco-Dialogues du Vigan, Le Vigan, 10 avril 2014.
– 2014, conférence,  Les animaux utilisés en thérapeutique, plusieurs millénaires de savoirs et de savoir-faire. Université du Temps Libre, Perpignan, 31 janvier 2014.
– 2013, conférence,  Moins connus que les plantes, ces insectes qui soignent. Les rencontres des Ormonts, Les diablerets (Suisse).
– 2013, conférence,  De l’insecte au médicament, Académie des Hauts Cantons. Arts, Sciences et Belles Lettres, Le Vigan.
– 2013,  conférence,  Poivres et faux-poivres : du piquant dans les cuisines du monde. Petit théâtre de la biodiversité. Montpellier, Fête de la Biodiversité.
– 2012, Des insectes au menu… De la thérapeutique à la symbolique, Science au Sud, n° 63, p. 9.
– 2012, Atelier, Un safran, des safrans. Les épices dans votre assiette. Saperlipopette, Festival pour petites et grandes personnes. Montpellier, Les saisons du domaine d’O.

Associations
:
Membre du Conseil de la Société d’Histoire de la Pharmacie
Membre correspondant de l’Académie des Hauts-Cantons, Arts, Sciences et Belles lettres
Membre de la Société des Africanistes

 


  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Coordonnées

Tel : 06 79 73 88 62
Courriel : elisabeth.motte.florac@gmail.fr

À télécharger

Retour au site institutionnel