Accès direct au contenu


Version française > Membres

BIANQUIS Isabelle

Professeur des universités en anthropologie


Thèmes de recherche

- Représentations des cultures alimentaires en dialogue théorique et méthodologique avec d'autres disciplines

Statut/Carrière

1994-2005 : Maître de Conférences en Ethnologie Université de Strasbourg
Depuis 2005 : Professeur d’Anthropologie Université François Rabelais Tours

Un itinéraire scientifique en 5 étapes, que l’on peut rattacher schématiquement à deux grandes orientations de la discipline : une anthropologie de l’alimentation et du rapport à l’environnement et une anthropologie du politique.

A- 1984 : Une approche des représentations liées au vin en milieu producteur, sur un terrain français, qui a débouché sur une thèse d’ethnologie soutenue en 1984. L’originalité de cette recherche reposait sur la mise en perspective, dans les pratiques viticoles, d’une superposition des cycles humain et végétal. L’observation de la technique, de la répartition des tâches entre sexes et générations, des rituels…a révélé la présence de deux cycles distincts mais complémentaires. Le premier que j’ai intitulé cycle de la vigne ou vigne-femme est calqué sur le modèle physique et temporel de la gestation. Initié par l’homme, vécu par la femme à des moment clés de la maturation et au terme de 9 mois incarné par la naissance du raisin-eau. La transmutation du raisin-eau en vin sous l’action du ferment inaugure un second cycle, celui du vin, placé au cœur de la cave, antre masculin, en relation avec le monde des morts et des divinités

B- A partir de 1994, l’exploration d’un nouveau terrain, la Mongolie. L’axe thématique restait l’étude des alcools (de lait) dans une société d’éleveurs nomades. Cette étude a fait émerger dans la vie quotidienne et dans la pensée symbolique l’omniprésence des pratiques liées à la consommation des alcools et leurs prolongements dans l’organisation sociale et la mise en ordre du monde. Les alcools à base de lait dans cette société n’avaient pas fait jusqu’alors l’objet de recherches. Cependant, l’évocation des alcools de lait ne pouvait s’avérer pertinente sans aborder l’ensemble des préparations lactées, base de la vie quotidienne de ce peuple vivant de l’élevage.

C- 2003 : Une anthropologie comparée des alcools. La mise en perspective thématique des deux terrains explorés (sociétés rurales et productrices France et Mongolie) a permis de révéler des points communs en particulier la position centrale de la consommation d’alcools dans les rituels quotidiens et festifs, où celle- ci apparaît souvent comme vecteur de vie, de parole, de santé mais aussi comme symbole de l’offrande et du partage. L’étude de ces deux sociétés a également mis l’accent sur les rapports établis entre les classifications alimentaires et l’ensemble des représentations culturelles liées à l’environnement ainsi que leurs modifications au cours de l’histoire.

D- Depuis 2006 : les grands rituels d’Etat en Mongolie et la question de « l’identité nationale ».
Parallèlement à mes recherches sur l’alimentation, j’ai ouvert, à partir de 2006, un nouveau chantier sur les grands rituels d’Etat en Mongolie guidée par une opportunité du terrain : la célébration des 800 ans de la création de l’Etat mongol par Gengis Khan.
La transformation politique consécutive à la fin du communisme, dans les années 1990 s’est accompagnée de la revivification d’une mémoire nationale dans laquelle la figure de Gengis Khan opérait un retour en force, en même temps qu’émergeait un discours sur la tradition mongole, la revendication d’une autochtonie et un retour spectaculaire du religieux, tout cela fortement instrumentalisé par les autorités politiques en place.
Mes recherches ont porté sur les mécanismes de la mémoire nationale et de la commémoration, mais aussi sur la relation entre le politique et le religieux en termes de transfert de sacralité, sur les formes de la croyance et l’efficacité symbolique et enfin sur la théâtralité par la prise en compte dans l’analyse de la mise en scène des manifestations politiques et des stratégies de « réinvention » des identités locales et nationales.

E- Depuis 2010, un retour vers des recherches sur l’alimentation ; participation à différents programmes mis en œuvre par une équipe pluridisciplinaire et à la constitution de l’ équipe d’accueil LÉA EA 6294. Ma contribution en tant qu'anthropologue s'oriente autour des représentations des cultures alimentaires en dialogue théorique et méthodologique avec d'autres disciplines. 

Responsabilités scientifiques :
- Depuis 2012 - direction adjointe de l’équipe de recherche LÉA (EA 6294).
- 2013 : Mise en œuvre d'un programme de collaboration avec l'Université de Hong Kong. Obtention du financement d’une mission par l'Ambassade de France à Hong Kong.
- 2014 : Mise en œuvre d’un programme Procore (France / Hong Kong). Co - direction avec S. Cheung de la Chinese University of Honk Kong.
- 2014 : Direction scientifique et organisation, en collaboration avec I. Borissova, d’un séminaire à l’Université  Fédérale (NEFU) de Yakoutsk, thème : « Patrimoines alimentaires et ethnicité » 22-28 septembre 2014. 
- 2014/15 : Mise en place d'un réseau de collaboration entre l'Université François-Rabelais et l'Université Fédérale de Yakoutsk.

Missions d’expertise
 :
- 2004-2008 : Membre du Comité National d’Evaluation du CNRS - section 38.
- Membre élu au bureau de la commission.

- Depuis septembre 2006 : Expert auprès de la Mission scientifique, technique et pédagogique du Ministère délégué à la Recherche-DGRI.

- Depuis 2009 : Expert ANR.

- De janvier 2009 à février 2012 : Expert, nommée, auprès de la commission scientifique de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement). Membre nommé au bureau de la commission.
- Depuis 2010 : Nommée sur la liste des Experts ANR (blanc).

- 2011-2015 : Membre du CNU (20e section).
- Depuis 2015 : Expert nommée au Conseil Scientifique du MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle).

Distinctions :
- 2015 : Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.
- 2014 : Prix Asie mention spéciale de l’ADELF (Ecrivains de langue française) pour l’ouvrage “Mongolie. Une culture en mouvement”, paru en 2013 aux PUFR.
- 2013 : Docteur d’Honneur de l’Université Nationale d’Oulan-Bator (Mongolie).


Communications récentes

-2009 : "Regarding the efficiency of symbolism", congrès international  "Study of mongolian symbolism quest and perspectives",   9-12 septembre 2009, Oulan Bator, Mongolie.
-2009 : "La Mongolie entre ville et campagne : imaginaires croisés et circuits d’échanges", Séminaire international, "Les représentations de la campagne en contexte d’exode rural : regards croisés et approches comparées",14 et 15 octobre 2009/ Université de Corte.
-2010 : "Métamorphoses de la mémoire et localité : Mécanismes de  décision et de réception des  formes  d’inscription identitaire. Une  étude de cas en Asie Intérieure : La République de Mongolie", Colloque international "Patrimoine culturel et désirs de territoires : vers quels développements ? " 25-27 février 2010, Université de Nîmes (France).
-2010 : "Prescriptions proscriptions alimentaires ; la question de la distance", PPF alimentation, Tours Alimentation, culture santé, patrimoine.
-2011 :
a- "Les rituels alimentaires saisonniers" dans le cadre d’une action menée par l’ESAD ( école supérieure d’Art et du design) de Reims : "Design culinaire aventures sensibles", au Lieu du design, Paris.
b- "La graisse et les classifications en Mongolie" journées PPF.
c- "L’anthropologie et ses méthodes" in séminaire AAR, Les "archives orales"  Université François Rabelais.
d- "Gourmandises d'ailleurs" Institut Benjamin Delessert. Paris.
-2012 : en collaboration avec S. Dulam , « Un espace « social total » : le couvre-chef en Mongolie » in Espace et patrimoines mongols, INALCO, Paris, Mai 2012.
-2012 : « Concerning the effectiveness of symbols », International Conference « Study of Mongolian symbolism : Quest and perspectives », Ulaan Bataar.
-2012 : « « Buvez toujours, vous ne mourrez jamais » - Alcool et patrimoine », in Conférence Internationale sur le Patrimoine vigneron européen, Eurethno ( réseau du Conseil de l’Europe) 15-16 décembre 2012, Montpellier.
-2013 : “Tinkering” with culinary tradition, mixing global and local heritage”, in International  conference on foodways heritage, Chinese University of Hong Kong, 3-5 January 2013.
-2014 : « Alcoohol : a boundary object in anthropology », in Food Studies: A Multidisciplinary Menu, University of Adelaide, Australia, 17-19 February 2014.
-2014 :  "The goose and the wine of St Martin in Alsace, France: polysemy of a popular calendar", International Conference «  Goose meat for saint martin’s day.Cuisine, history and cultural heritage” Université de Varsovie, Museum of king jan iii’s palace at Wilanów. Pologne, 7-8 november 2014.

Actions de valorisation de la recherche

- Outre les publications j’ai organisé avec deux collègues en 1998 une exposition sur les pratiques alimentaires intitulée : "La conservation alimentaire: regards croisés ethnologiques sur la Guyane, la Mongolie et l’Europe de l’Ouest". (Université de Strasbourg).
- Participé à de nombreuses émissions de radio, publié des articles dans la presse quotidienne et donné des conférences grands public.

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Coordonnées

À télécharger

Retour au site institutionnel