Accès direct au contenu


Version française > Champs de recherche > Champ 3 : Sociabilités de la table et identités culinaires

Champ 3 : Sociabilités de la table et identités culinaires

 
  • Les formes de sociabilité, de convivialité et d’hospitalité, mais également d’exclusion, en privé et en public, dans le périmètre domestique ou les lieux de la consommation alimentaire hors foyer, ouvrent la perspective sur des approches différenciées des comportements alimentaires. La mise en valeur des pratiques alimentaires personnelles, familiales, communautaires et leur intégration constitutive d’identité, du concept d’habitus à celui de patrimoine immatériel, relèvent autant des pratiques sexuées que des modalités de la culture matérielle ou de l’imaginaire social.
 
  • Ce troisième volet scientifique s’appuie sur la mutualisation des travaux d’une équipe résolument pluridisciplinaire dans une approche méthodologique comparée toujours stimulante et enrichissante.

  • Il s’agit de mobiliser ici les ressources conceptuelles des sciences humaines et sociales sur les représentations, les usages et les (re)constructions des cultures alimentaires. Plusieurs travaux sont engagés dans la diversité, relevant d’une analyse des techniques qui s’inscrit dans l’histoire et la sociologie des techniques et de l’innovation, en particulier dans l’étude des moyens employés pour faire la cuisine.

  • La construction des identités alimentaires associées aux cultures locales ou des formes multiples d’appropriation des habitudes alimentaires sont également analysées plus spécialement. Au total, la recherche porte sur la sociabilité alimentaire, déterminée par des techniques de préparation, de présentation et de déroulement des repas, par des manières de manger, de boire et de parler des mets et des vins, et par des produits adaptés pour être adoptés. Il s'agit de comprendre l’hospitalité alimentaire qui s’exerce tant dans l’intimité du foyer que dans les tablées collectives, dans la construction du goût personnel que dans l’érection d’un modèle gastronomique portée par des restaurations aux échelles de prestige multiples.

  • En fin de compte il s’agit d’apporter à la compréhension des identités alimentaires et de leur récente accession au rang du patrimoine immatériel.

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page


Programmes

Retour au site institutionnel